Menu

Breve

Les forces de sécurité empêchent des dizaines de Marocains de traverser vers Ceuta

Publié
Photo d'illustration. / Javier Sakona
Temps de lecture: 1'

La gendarmerie et les forces militaires marocaines ont empêché, ce samedi matin, l'entrée à Ceuta de dizaines de migrants marocains qui s'étaient rassemblés aux abords du poste frontière de Tarajal. Des sources policières ont confirmé à l’agence espagnole EFE que la situation s'est produite après la diffusion de messages sur les réseaux sociaux qui évoquaient un assouplissement des mesures de sécurité à la frontière à l'occasion de la célébration du nouvel an.

Ces rumeurs ont ainsi poussé des dizaines de migrants à se concentrer aux environs de la ville de Fnideq, à environ deux kilomètres et demi de la frontière avec Ceuta, pour tenter d'entrer principalement via le brise-lames frontalier. Le déploiement important des forces marocaines dans la zone a empêché cette tentative. Le groupe de migrants était composé majoritairement de jeunes et de mineurs, précisent les mêmes sources.

Du côté espagnol, tant la Garde civile, avec l'aide d'un hélicoptère, que la Police nationale ont été en alerte, bien qu'ils n'aient pas eu à intervenir.

EFE rappelle que les autorités marocaines avaient renforcé le contrôle au niveau de la frontière de Tarajal avec de nombreux agents en prévision de tentatives d'entrées massives à l'approche des fêtes de fin d'année. La semaine dernière, des centaines de Marocains ont été refoulés alors qu'ils tentaient d'atteindre la frontière de l’enclave espagnole.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com