Menu

Sport Publié

Jo 2012- Dopage : Les athlètes marocains suspendus « vont payer de leur carrière » [Interview de Aziz Daouda]

Trois athlètes marocains ont été suspendus jusqu’à présent par l’Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), pour dopage. Un scandale pour la délégation marocaine participant aux Jeux Olympiques de Londres qui n’a toujours pas réussi à remporter une médaille. Pour Aziz Daouda, ancien athlète marocain et directeur technique de la Confédération Africaine d'Athlétisme (CAA), les athlètes mis en cause ne sont pas les seuls responsables de ce scandale. Interview.  

Temps de lecture: 2'
Meriem Alaoui Selsouli

Yabiladi.com : Les cas de dopage s'enchaînent cette année pour les Marocains, quelle explication donnez-vous à cela ?

Aziz Daouda : Sincèrement je n’ai aucune explication sinon les généralités qui viennent à l’esprit en pareil cas. Il y a tout d’abord la consternation qui laisse par la suite la place à la résignation. Je pense que maintenant les choses sont claires. Il faut que les institutions se bougent et que des mesures draconiennes soient prises pour rétablir l’ordre. On n’improvise pas dans la gestion des sports. Une expérience a été tentée, elle a échoué. Il faut vite reconnaitre cela et passer à autre chose.

Ont recourt au dopage des sportifs qui ont perdu confiance en leurs moyens propres et dans le système et l’environnement de leur préparation. Maintenant il ne faut pas regarder que du côté des sportifs. Eux vont payer de leur carrière.

Quel image cela donnera t-il à l'athlète marocain ?

A.D : Si le Maroc montre une certaine énergie dans sa réaction attendue d’ailleurs par le monde entier, là il n’y aura aucun impact sur l’image de notre sport. Au contraire le Maroc s’en sortira grandi. Si maintenant on tarde à réagir et si on prend de mauvaises décisions alors là le doute va s’installer sur la sincérité et l’efficacité de nos instances et partant notre image risque d’être impactée négativement.

Qui est responsable selon vous ?

A.D : Je suis certain que le jour où on le saura, on aura compris ce qui se passe et on prendra les bonnes décisions. Pour cela, il faut une véritable enquête qui ne ménage personne.

Cette année on assiste à une piètre performance de la délégation marocaine, les chances de médailles sont très faibles, à quoi cela est-il dû ? 

A.D : Le sport est un métier. En fait il y a 17 métiers spécifiques qui y interviennent. On a tendance à volontairement l’oublier alors comment voulez vous avoir des résultats ? C’est simple la performance est une expression culturelle qui obéit à des règles et des principes. Quand on ne fait qu’improviser on ne peut que récolter les déceptions les unes après les autres.

En effet
Auteur : Zayad Tabana
Date : le 08 août 2012 à 13h02
Effectivement il y a des personnes derrière tout ça.Je crois qu'un athlète ne peut pas prendre l'initiative tout seul c'est ridicule surtout lorsqu'il s'agit d'une carrière d'athlète .En plus les produits dopant ne sont pas à la porté de tous.Peut-être les athlètes ne sont pas au courant donc ils sont les seules victimes.Si l'athlète réalise une performance ou gagne une médaille ,là gloire aux formateurs et dirigeants
Dernière modification le 08/08/2012 13:09
vous dites enquête ?
Auteur : sarafansud
Date : le 08 août 2012 à 12h32
j'éspére bien qu'il y aura une enquête et une vraie.
qu'on mettra la lumière sur tout ca. et surtout,surtout qu'on donnera les noms des résponsables.comme l'a fait
la fédération internationale du cyclisme ,dans laffaire festina dans le tour de france.
même se doper,ces ânes ne savent pas le faire intelligeament.
Dernière modification le 08/08/2012 12:48
D'autres aussi le font MAIS avec un suivi médical performant
Auteur : Danouni
Date : le 08 août 2012 à 07h15
Hors compétition et des mois AVANT les épreuves, les sportifs dans les pays riches se dopent avec un suivi médical sérieux.

A ce niveau, le Maroc a beaucoup à apprendre.

Les dopants comme les médicaments ont une durée de vie dans le corps.

ZIDANE en personne a été vu lors de sa dernière coupe du Monde à Genève dans une clinique spécialisée dans l' injection aux sportifs et aux artistes fatigués de leur propre sang enrichi en Oxygène.
C'est beaucoup + simple pour les sportifs qui pour avoir le même résultat doivent passer une bonne période d'entrainement en altitude
La Grande Question !
Auteur : abdo447
Date : le 07 août 2012 à 18h27
Qu'est ce qui a initié les Athlètes Marocains au Dopages???

Médecins Prescripteur ???
Fournisseurs ???

Car les produits dopant ne sont pas des bonbons à la portée de tout le monde !
une mega amende par athlete
Auteur : participant
Date : le 07 août 2012 à 18h19
Ces ânes égoistes ne se rendent pas compte que les JO est un évènement planétaire , un hymne national à Londres vaut des dizaines de compagnes publicitaires.
Je propose que tout ceux qui représente le drapeau marocain , soient poursuivi Financièrement , en cas de dopage , car le préjudice pour le drapeau national est ÉNORME.
Si ils participent dans une compet en équipe locale ou en leurs noms propres , là ils peuvent se doper comme ils veulent , mais en cas de représentation du drapeau national , là on doit être intransigeant , il faut taper sur le compte bancaire
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com