Menu

Breve

Casablanca : Le groupe Attijariwafa bank redonne sa splendeur à la façade du Bâtiment Lahrizi

Publié
La façade du bâtiment Lahrizi à Casablanca. / DR
Temps de lecture: 1'

Engagé dans la préservation du patrimoine historique et architectural, Attijariwafa bank signe la renaissance de la façade de l’emblématique «Bâtiment Lahrizi» à Casablanca en annonçant, jeudi dans un communiqué, le réaménagement de la façade de l’emblématique bâtiment Lahrizi à Casablanca après près de 12 mois de travaux de réhabilitation.

Empruntant le nom de la rue Driss Lahrizi (ex. Galliéni), le bâtiment était le siège de l’ancienne Banque Commerciale du Maroc des années 1930 jusqu’aux années 1970. À deux pas de la place administrative et proche de l’emblématique boulevard Mohammed V, il a été signé de l’architecte Marius Boyer.

Pour l’intérieur du bâtiment, riche en marbres marocains, français et italiens, sa réhabilitation commencée il y a quelques années se poursuit afin de le doter des aménagements nécessaires qui permettront à ses collaborateurs d’offrir le confort et les conditions nécessaires à la satisfaction de leurs clients.

Avec cette réalisation, le groupe Attijariwafa bank poursuit ses efforts dans la préservation de son patrimoine architectural, en partie classé ou inscrit à l’inventaire des monuments historiques, témoin de l’extraordinaire aventure architecturale moderne du XXe siècle au Maroc.

Le programme du groupe a ciblé une douzaine d’édifices et s’appuie, ajoute le communiqué, sur la mise en place de règles et principes de préservation dans le cadre de la mise à niveau des sites historiques et de leur structuration, tout en l’adaptant aux usages contemporains. Depuis juin 2019, le programme a concerné des bâtiments édifiés entre 1921 et les années 1950, à l’instar du bâtiment Istiqlal à Essaouira (1920), Marrakech Médina (1921), Sidi Slimane Centre (1945), Tanger Rue de Belgique (1948) ou encore Tanger Pasteur (1950).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com