Menu

Breve

André Azoulay : La pédagogie de la diversité est au cœur de la modernité de la société marocaine

(avec MAP)
Publié
André Azoulay, conseiller du Roi et président-fondateur de l’Association Essaouira-Mogador. / DR
Temps de lecture: 1'

«Après la récente introduction de manuels scolaires traitant de la richesse de toutes nos diversités, le Maroc a franchi un autre seuil historique avec la mise en place d'un master inclusif dédié aux civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive», a déclaré André Azoulay en ouvrant le colloque organisé par l’Université Sidi Mohammed Ben Abdallah (USMBA) de Fès à l’occasion du lancement du premier Master sur les convergences arabo-musulmanes, amazighes et juives.

«En se réappropriant avec lucidité, respect et détermination l’histoire des civilisations qui l'ont enrichi au fil des millénaires, le Maroc donne toute sa légitimité à la citoyenneté éthique et universelle à laquelle aspire notre société» a souligné le conseiller du Roi et président-fondateur de l’Association Essaouira-Mogador.

«Nous avançons avec sérénité et détermination en réaffirmant la centralité de cette pédagogie enracinée dans les leçons de notre vécu et de notre histoire», a ajouté M. Azoulay, en mettant en relief «le fabuleux creuset de civilisations et de cultures qui est désormais au cœur de la singularité et de la modernité de notre société».

Intervenant à cette occasion, le président de l'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, Radouane Mrabet a souligné l'importance de la thématique de ce colloque international, ajoutant que l'université œuvre pour le renforcement de la recherche et de la formation en lien avec le thème de l'identité arabo-judéo-amazighe.

Initié par l'USMBA de Fès, le Centre d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, et l’Association Esaouira-Mogador, ce colloque de deux jours se veut l'occasion d'élaborer des démarches réfléchies, des stratégies constructives et des analyses opérationnelles susceptibles d’assurer à la fois la sauvegarde et la promotion de la mémoire collective marocaine.

En marge de ce colloque, une convention de partenariat a été signée entre l'USMBA, le Centre d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc et l’Association Esaouira-Mogador pour le renforcement des travaux de recherche dans le domaine liée à la diversité de l'identité marocaine.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com