Menu

Breve

Maroc : Une campagne contre les violences faites aux femmes à travers une mobilisation transversale

Publié
Photo d'illustration / Ph. Yabiladi
Temps de lecture: 2'

L’ONU Femmes a lancé, ce jeudi 25 novembre, sa campagne internationale annuelle pour la lutte contre les violences faites aux femmes. Au Maroc, l’institution onusienne y adhère tout autant, à travers les «16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes», avec l’adhésion des associations de la société civile, des institutions et des instances officielles. À l’ambassade des Pays-Bas au Maroc, la représentation diplomatique a marqué sa participation à ces journées de sensibilisation par le lancement de sa campagne contre ces violences, en hissant des ballons orange avec le drapeau du pays.

La couleur orange est en effet celle choisie chaque année pour la campagne onusienne, à laquelle l’ambassade adhère de manière régulière. L'ambassadeur des Pays-Bas au Maroc, Jeroen Roodenburg a estimé auprès de Yabiladi qu’il est en effet «important que cette campagne se répète chaque année, tant que le phénomène néfaste de la violence contre les femmes continue d’exister à travers le monde entier, transcendant tous les pays, toutes les cultures».

Dans une déclaration à Yabiladi dans le cadre du lancement officiel de la campagne, le représentant a rappelé qu’au cours de sa vie, «une femme sur trois est victime de violences sexuelles et physiques, sur le plan international». «Il est donc important de réunir tous les efforts pour lutter contre ces violences, où qu’elles soient, et c’est pour cela que cette campagne est mondiale, sous l’égide de l’ONU Femmes, avec la participation et l’adhésion annuelle de nombreux acteurs, dont l’ambassade des Pays-Bas au Maroc», a ajouté le représentant.

Ph. YabiladiPh. Yabiladi

Pendant la pandémie du nouveau coronavirus et le confinement sanitaire qu’elle a imposé à de nombreux pays, les violences domestique contre les femmes ont augmenté également dans le monde, y compris au Maroc. Ainsi, la campagne internationale de cette année revêt un caractère particulier, qui rappelle l’urgence de lutter tout particulièrement contre cet aspect du phénomène. «Dans ce sens, nous espérons mobiliser les efforts pour participer à y faire front», a annoncé Jeroen Roodenburg, à une semaine de la tenue de différentes activités, rencontres et tables-rondes par l’ambassade, avec l’intervention de responsables institutionnels et locaux marocains, ainsi que les acteurs de la société civile.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com