Menu

Article

Iles Zaffarines : L'Espagne installera la garde civile en septembre

Après la vive réaction de Rabat à l’annonce du déploiement d’une garde civile espagnole dans les Iles Zaffarines, l’Espagne revoit ses plans.

Publié
Les Iles Zaffarines situées en Méditerranée au large des côtes marocaines et occupés par l'Espagne depuis 1848.
Temps de lecture: 2'

Apparemment, les relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne sont très précieuses. Quatre jours seulement après la vive réaction de Rabat au sujet du déploiement d'une garde civile espagnole sur les iles Zaffarines, les deux pays viennent de trouver un terrain d’entente. L’Espagne attendra le mois de septembre pour installer sa garde civile sur les iles Zaffarines, le temps de trouver un accord avec le Maroc, a indiqué Jorge Fernández Díaz, ministre espagnol de l’Intérieur, dans une lettre adressée à son homologue marocain, Mohand Laenser, rapporte l’agence de presse espagnole.

Pour rappel, l’Espagne annonçait le 9 juillet dernier la mise en place d’une garde civile sur les iles Zaffarines en août prochain afin de renforcer la «lutte contre l’immigration» et «le trafic de drogue». Le Maroc a formellement dénoncé cette «décision unilatérale» de la part de l'Espagne, jugeant que de telles mesures «exigent une coordination complète avec les autorités marocaines compétentes et l'adoption d'initiatives communes». C’est ainsi que le 13 juillet dernier, le ministre des Affaires étrangères, Saâd Dine El Othmani, a convoqué de toute urgence l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, Alberto Navarro, pour lui demander des explications. Et même si à l'issue de cette rencontre M Navarro s'est voulu rassurant en déclarant qu'il ne s'agissait «nullement d'un cas de conflit», il est évident que le mécontentement était au rendez-vous du côté marocain et la réponse rapide de l'Espagne a permis de l'apaiser.

Accord bien arrangé

C’est dans un échange de lettres que les ministres de l’Intérieur des deux royaumes ont convenu qu’une «décision commune» sera prise et annoncée le 12 septembre, date du prochain sommet bilatéral entre le Maroc et l’Espagne. A ce moment la Garde civile espagnole et la gendarmerie marocaine pourront commencer les discussions à propos de ce sujet. Mais l’agence de presse espagnole précise que l’Espagne sera seule présente sur les îles, sauf que ce sera le fruit d’une décision bilatérale.

L’Espagne vient ainsi de corriger un «faux pas diplomatique» qui aurait pu porter atteinte aux relations de bon voisinage qu’elle entretient avec le Maroc. Il s’agit là d’un scénario déjà connu de tous. Tel pays fait l’erreur, le Maroc revendique, ce pays corrige et tout revient dans l’ordre. Le politologue Mohamed Darif qualifiait récemment cela de «realpolitik» à la marocaine qui ne fait que renforcer le statu quo sur les questions cruciales.

espagnol enculé
Auteur : yousef95
Date : le 19 juillet 2012 à 00h52
degagez

Ces iles nous appartiennent

sahara d abord caillou apres
Auteur : maisonegalpute
Date : le 18 juillet 2012 à 18h37
tout est dit
Les Iles...
Auteur : EL BAKI Mohamed
Date : le 18 juillet 2012 à 13h03
Toutes les iles dans les zones cotières territoriales du Maroc doivent être réintégrées sous l'Autorité et l'Administrations Marocaines. Les "Posséssions coloniales" ne sont plus dans l'air du temps... Nous devons retrouver tous nos terriroires et toutes nos iles.
Le néo-colonialisme doit disparaître DEFINITIVEMENT. Ici ou ailleurs...
Le MAROC,notre diversité est notre force dans l'union,la fraternité et la solidarité.
Au contraire,
Auteur : ElChamali
Date : le 18 juillet 2012 à 12h02
Il faut les laisser se battre tout seul. Ne pas dépenser un seul centime dans la surenchère.

Ils sont en crise avec des caisses vides, et ils empruntent à des taux prohibitifs. S'ils veulent gaspiller le peu de l'énergie qu'il leur reste dans manoeuvres militaires improductive, qui leur coûtera des millions. Qu'ils s'occupent.

Si certains "droitards" espagnols pensent encore qu'en 2012 ces méthodes leur apporteront quoi que ce soit de positif, qu'il le fasse, laissons les s'enfermer dans leur ignorance.
D'autre plus fort encore, comme les américains sont repartis humiliés du monde arabe où ils n'auront gagner qu'a alourdir leur dette.

Le bilan de notre méprisante indifférence, sera positif pour le Maroc. Finissons de mettre au chômage leur pécheurs et leurs agriculteurs, quand ils n'auront plus de quoi manger, ils pourront avaler leurs chars.
Basta ya España con tu provocación
Auteur : Zemono67
Date : le 18 juillet 2012 à 11h36
Ça suffit ces provocations répétitives. Le Maroc doit montrer un visage beaucoup plus féroce. Les Espagnols ne respecteront rien, d'ailleurs, ils détestent les marocains, ils font ça pour se protéger, ils ont peur des marocains. Ils font aussi cela pour obliger le Maroc à négocier des contrats, chantage, sachant qu'il a besoin d'eux pour la question du Sahara. Un mensaje para Rajoy: vete al carajo hijo de ramera. Viva los saharauis, viva la unión marroquí.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com