Menu

Breve

Sahara : Le Polisario veut fixer un calendrier à la mission de De Mistura

Publié
Le nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan De Mistura. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Polisario pose, par la voix de Brahim Ghali, de nouvelles conditions devant la mission du nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental. La nomination de Staffan De Mistura «n'est pas une fin en soi, car l'objectif était et restera le parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, et l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui», a-t-il indiqué lors d’un point de presse, animé samedi dans les camps de Tindouf, ayant connu la participation de médias internationaux.

Ghali a enchainé par exiger des Nations unies de «fixer un calendrier pour la mission du nouvel envoyé onusien au Sahara occidental» et notamment «donner des garanties pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination» dans la province.

Il y a une semaine, le Polisario a demandé à l’Italo-Suédois de fixer «une date précise pour l’organisation du référendum ou un plan pratique pour mettre fin aux manœuvres et aux retards ayant entravé les efforts des Nations unies pour décoloniser le Sahara occidental».  

De Mistura prendra, officiellement, ses fonctions le 1er novembre.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com