Menu

Breve

L’Espagne alloue encore 100 000 euros par an aux Marocains qui ont combattu pour Franco

Publié
Guardia Mora. / DR
Temps de lecture: 1'

D’après les informations publiées par El Independiente ce samedi, les pensions que le gouvernement espagnol verse aux citoyens marocains qui ont combattu pour Franco et à leurs familles s’élèvent encore aujourd’hui à environ 100 000 euros par an.

Depuis 2007, l’État aurait versé quelque 7,5 millions d’euros en vertu d’une loi instaurée par le dictateur Franco en 1965 «à titre de compensation méritée pour les années de service» des Marocains ayant servi dans l’armée espagnole et des familles des Marocains tués sur le terrain et de ceux appartenant aux forces espagnoles. Les pensions couvraient le personnel qui appartenait à la Guardia Mora qui dépendait directement du dictateur, mais aussi les unités régulières de l'armée espagnole qui faisaient partie des Forces armées royales marocaines, le groupement des troupes nomades et les unités de police territoriale du Sahara.

Pour 2022, le projet de loi de budget général de l’État devrait maintenir la compensation à 100 000 euros pour l’année alors que nombreux des bénéficiaires ont depuis perdu la vie. Depuis 2021, le budget est géré par le ministère des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération, sous la rubrique «paiement des pensions conformément à l'article 19 de la loi 172/1965».

Dans son préambule la loi soulignait «les performances exceptionnelles» des soldats marocains que l’Espagne «ne peut oublier». Les pensions étaient «particulièrement généreuses» selon le journal.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com