Menu

Breve

Affaire Raissouni : La première audience en appel reportée au 27 octobre

Publié
Le journaliste Soulaimane Raissouni / DR.
Temps de lecture: 1'

La Cour d’appel de Casablanca a décidé, ce mercredi, de reporter la première audience du procès du journaliste Soulaiman Raissouni au 27 octobre. Cette décision a été prise alors que les avocats de la défense ont déposé une nouvelle requête pour obtenir la liberté provisoire de l’ancien rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum. Depuis les audiences en première instance, toutes les demandes dans ce sens ont été refusées par le juge.

La comparution en appel de Raissouni est intervenue au lendemain d’appels à sa remise en liberté et à l’abandon des poursuites à son encontre. Mardi, son comité de soutien et neuf autres instances locales et nationale pour la libération des détenus d’opinion ont publié une déclaration collective, rappelant que le procès en première instance était «unique et irrecevable, entraînant une décision qui lui a porté préjudice» à l’issue de sa condamnation à cinq ans de prison ferme.

Le 10 juillet dernier, la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a reconnu Soulaiman Raissouni coupable d’«attentats à la pudeur» sur un jeune homme se déclarant homosexuel. Il a également été condamné à verser une amende de 100 000 dirhams.

Parallèlement à son procès en première instance, le journaliste avait mené une grève de la faim pendant plus de 120 jours, en protestation contre les poursuites ainsi que ses conditions de détention.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com