Menu

Breve

Maroc : Les jeunes avocats protestent contre des poursuites judiciaires

Publié
Photo d'illustration. / Claudio Gori
Temps de lecture: 1'

Un certain nombre d'avocats compte protester, à partir de ce mercredi, en enlevant l’épitoge blanche de leurs robes noires, lors des procès devant les tribunaux du royaume. Ils répondent ainsi à un appel de la Fédération des associations des jeunes avocats au Maroc (FAJAM), pour une «mobilisation» afin de réussir cette forme contestataire et «redonner de la considération à la profession d'avocat», a-t-elle indiqué dans un communiqué

L’organe a fait état de «l’inquiétude qui prévaut chez nombre d'avocates et d'avocats au Maroc» sur fond de «poursuites» d’avocats, de journalistes et de juristes de manière inédite». «La justice traverse une étape critique dans nos pays», a-t-elle expliqué en dénonçant que «la corruption» qui se serait «généralisée en son sein d'une manière effrayante». La Fédération des associations des jeunes avocats a ajouté que «l'indépendance de la magistrature n'a été obtenue que par des formalités qui n'ont pas rempli les conditions requises».

Le mécontentement des jeunes avocats intervient, après avoir exprimé leur protestation sur les réseaux sociaux, au lendemain de la décision de justice ayant touché un avocat casablancais. Celui-ci a fait l’objet d’un avis de radiation sur fond d'un post sur Facebook dans lequel il a exprimé sa solidarité avec Mohamed Ziyane et a également critiqué la peine de prison prononcée contre un autre du barreau de Rabat.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com