Menu

Breve

Des migrants subsahariens parviennent à franchir la frontière séparant Melilla du Maroc

Publié
Photo d'illustration. / Paqui Sánchez - EFE
Temps de lecture: 1'

La délégation gouvernementale à Melilla a annoncé, ce mercredi, qu’un membre de la Garde civile a été blessé lors d’une tentative d’un groupe de migrants de franchir la frontière séparant l'enclave espagnole du Maroc. Des sources de l'institution gouvernementale ont confié à l’agence EFE que l’un des migrants a attaqué l'un des gardes civils déployés sur le périmètre frontalier avec un crochet. 

«Le migrant a utilisé le crochet qu'il portait pour l'aider à gravir le périmètre frontalier pour blesser l'agent au menton, ce qui a nécessité plusieurs points de suture», précise-t-on. L’élément de la Garde civile a eu besoin d'une intervention médicale pour refermer la plaie», indique les mêmes sources en dénonçant «la violence avec laquelle le saut s'est produit».

La délégation gouvernementale a indiqué que la tentative a eu lieu vers 4h30 du matin dans la zone proche du poste-frontière de Barrio Chino, par lequel «un petit groupe de Subsahariens» s'est approché du côté marocain. Sur les douze personnes qui ont tenté d'y accéder, sept ont réussi à entrer dans la ville malgré le dispositif anti-intrusion de la Garde civile et la collaboration des forces marocaines.

Les sept immigrés se sont rendus au Centre de séjour temporaire des immigrés (CETI), où les gardiens leur ont remis des masques et de l'eau.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com