Menu

Breve

Organes de gouvernance : L'ONU Femmes félicite le Maroc pour l'adoption du quota de femmes

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

L'ONU Femmes a félicité le Maroc pour l'adoption du quota en faveur d'un équilibre entre les sexes dans les organes de gouvernance. «Le Maroc fait un progrès important en faveur de l’égalité entre les sexes», en adoptant cet été la loi 19-20 modifiant et complétant la loi 17-95 relative aux sociétés anonymes et la loi n° 5-96, a indiqué l'entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans un communiqué parvenu à la MAP.

«En adoptant un quota progressif d'équilibre de genre de 30% au bout de trois ans et 40% à horizon de six ans, le Maroc matérialise ses engagements de mise en œuvre des dispositions de la CEDAW (Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, ndlr), notamment en ce qui concerne les mesures affirmatives provisoires», souligne le communiqué.

Ces nouveaux texte de loi, qui s’inscrivent dans les efforts d’harmonisation par le Maroc de son cadre légal aux standards internationaux en ce qui concerne le principe d’égalité entre les sexes, contribuent au renforcement d’une gouvernance sensible aux préoccupations de genre et promeuvent une plus grande performance des entreprises, soutient ONU Femmes.

En ratifiant la CEDAW en 1993, le Maroc a pris l’engagement de «poursuivre par tous les moyens appropriés et sans retard une politique tendant à éliminer la discrimination à l’égard des femmes», notamment dans le monde de l’entreprise et a adhéré à l’idée de «mesures temporaires spéciales» pour instaurer plus rapidement une égalité de fait entre les hommes et les femmes, a rappelé l'entité onusienne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com