Menu

Breve

«Sourate Whisky» : L'étudiante maroco-italienne condamnée pour outrage à la religion libérée

Publié
Image d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Ikram Nzihi, la jeune étudiante maroco-italienne arrêtée et condamnée à 3 ans et demi de prison et 50 000 dirhams d’amende en juin dernier a été libérée. Elle avait été condamnée, en première instance, pour avoir partagé en 2019 une parodie du Coran, avec une sourate faisant l’apologie de l’alcool, rapporte Corriere della serra.

Le sous-secrétaire aux affaires européennes à Marrakech, Enzo Amendola a en effet annoncé hier la libération de la jeune étudiante de 23 ans en marge de son procès en appel, durant lequel la cour a annulé l'amende et condamné l'étudiante maroco-italienne à deux mois de prison avec sursis. «Je suis heureux de vous donner une bonne nouvelle de Marrakech, Ikram Nazih sera bientôt libérée» a-t-il déclaré. Les autorités italiennes se sont mobilisées pour assurer la libération de l’étudiante, assure le média. 

Les faits remontent à 2019 lorsque la Maroco-italienne, âgée aujourd’hui de 23 ans, avait publié un post sur Facebook parodiant une sourate du Coran. Intitulée «Sourate Whisky», la publication faisant l'éloge de l'alcool. La jeune femme avait, à l’époque, quitté le royaume pour étudier à l’étranger après avoir décroché son baccalauréat.

De retour au Maroc, le 20 juin, en provenance de Marseille où elle poursuit ses études, elle a été arrêtée car faisant l’objet d'un mandat d'arrêt émis par les autorités locales de Marrakech, suite à une plainte déposée par une ONG l’accusant d’«offenser publiquement la religion musulmane».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com