Menu

Breve

Quatre officiers des forces auxiliaires atteignent Ceuta à la nage et y demandent l'asile

Publié
Image d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

La semaine dernière à Ceuta, quatre officiers des forces auxiliaires marocaines se sont rendus à la nage à Ceuta afin de demander l’asile aux autorités espagnoles, indique la police Espagnole. El Confidencial et El Faro de Ceuta, qui relaient l’information, précisent que les quatre officiers chérifiens étaient responsables de la sécurité aux frontières et du contrôle de la migration.

Il s’agirait de la première tentative de migration irrégulière de la part d’officier marocains. Sur les quatre candidats à la migration, un seul disposait de documents pouvant prouver son grade dans les forces auxiliaires, alors que les trois autres y ont simplement déclaré leur appartenance. Une fois la demande d’asile admise pour traitement, les individus pourraient circuler librement sur l’ensemble du territoire espagnol et quitter Ceuta ou Melilla, ce qui n’était pas possible avant juillet 2020, rappelle-t-on.

Alors qu’ils disposent d’un salaire fixe et garanti, les officiers ont pris des risques pour rejoindre le territoire, les raisons de leur migration ne sont pas encore connues, ni leurs âges et les éventuelles familles qu’ils auraient laissés au Maroc ou prévu de faire venir en Europe, commente la presse espagnole.

Celle-ci souligne que la fermeture des frontières de Ceuta et Melilla a sévèrement aggravé la situation sociale de la région marocaine limitrophe, rappelant que de nombreux marocains dépendent de travaux qu’ils effectuaient dans les deux villes espagnoles.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com