Menu

Breve

Pegasus Maroc : Le parquet ouvre une information judiciaire et confie l'enquête à la BNPJ

Publié
Siège du ministère public à Rabat. / DR
Temps de lecture: 1'

La présidence du parquet général a annoncé, ce mercredi, l’ouverture d’une enquête, suite aux informations relayées par la presse internationale et les médias collaborant avec Forbiden Stories et Amnesty International. Dans un communiqué parvenu à Yabiladi, le ministère public explique cette décision par l’apparition de «certains reportages médiatiques et information publiés par des journaux étrangers, dans lesquelles de graves accusations et allégations sont attribuées aux autorités publiques marocaines et institutions constitutionnelles nationales».

L’ouverture de cette enquête fait aussi suite au «communiqué émis par le gouvernement marocain, dans lequel il dénonce ces allégations et accusations» et intervient «compte tenu de la récurrence systématique de ces allégations et accusations, et de leur ciblage systématique des institutions nationales chargées de l'application des lois». Pour le Parquet, ces accusations constituent «des éléments matériels et moraux fondamentaux pour des crimes supposés incriminés et punis par la loi pénale marocaine».

Ainsi, «le ministère public a donné ses instructions au Procureur du Roi près la Cour d'appel de Rabat pour ouvrir une information judiciaire au sujet de ces allégations et fausses accusations, et identifier leurs auteurs». Sur cette base, le Procureur a donné instruction à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) afin de mener une enquête approfondie, conclut le communiqué.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com