Menu

Breve

L’Algérie et le Maroc étendent leur influence sur l’Islam au Sahel

Publié
Grande mosquée de Ougadougou au Burkina Faso / DR
Temps de lecture: 2'

L’Afrique de l’ouest et le Sahel bénéficient d’un intérêt particulier de la part d'acteurs internationaux, tels les Etats-Unis, et de puissances régionales à l’instar du Maroc et de l’Algérie. En attendant le déploiement de troupes militaires dans la zone, Rabat et Alger veulent asseoir leurs influences religieuses dans une partie menacée par les groupes terroristes. La foi peut aussi être un moyen prophylactique contre les promoteurs du radicalisme.

Après l’inauguration le 26 juin des locaux de la section Sénégal de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, Alger a organisé ce lundi 5 juillet à Ouagadougou un nouvel atelier de la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams du Sahel. Une occasion pour les membres de cette enseigne religieuse de tenir leur assemblée générale, prévue en 2020 mais reportée à cause de la pandémie du Covid-19.

L’ambassadeur algérien au Burkina Faso a pris part à la cérémonie d’ouverture de la rencontre placée soue le thème : «Remédier à l'extrémisme: acceptation de l'autre, de la théorie à la pratique», indique l’APS. A cette occasion, le diplomate a prononcé un discours devant les participants, marquant la tutelle politique et financière algérienne sur la Ligue. De même, l'ambassadeur du Maroc à Dakar, Taleb Berrada, a également pris la parole le 26 juin à Dakar lors de l’inauguration du siège Sénégal de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, marquant ainsi l’autorité de Rabat sur la FM6OA.

La rencontre de la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams du Sahel à Ouagadougou est organisée en coordination avec l'Unité de Fusion et de Liaison (UFL). Il s’agit d’une coalition des services de renseignements de sept pays (Algérie, Mali, Mauritanie, Niger, Libye, Burkina Faso et Tchad, rejoints par le Nigéria fin 2011). Lancée à Alger en octobre 2010, en plein âge d’or de la Coordination de Tamanrasset contre les groupes terroristes au Sahel, elle est chargée de partager et d'analyser les renseignements sécuritaires concernant la région. Le siège de l’UFL est d'ailleurs basé à Tamanrasset.

C’est en avril 2013 que l’Algérie a décidé la création de la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams du Sahel. Ses membres sont recrutés dans 11 pays africains.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com