Menu

Breve

Maroc : Le développement du haut et très haut débit, une priorité à l'horizon 2023

Publié
Image d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Le développement du haut et très haut débit est une des priorités fixées de la note d'orientations générales pour le développement du secteur des télécommunications à horizon 2023, a affirmé mercredi à Rabat, le chef du gouvernement Saadeddine El Othmani. Intervenant lors d'un Conseil d'administration de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), il a ainsi exprimé le souhait que le secteur des télécommunications au Maroc soit un outil pour combler la fracture numérique et réduire les disparités sociales et spatiales.

L'objectif est la couverture de l'ensemble du territoire national avec un haut débit d'au moins deux mégabits à horizon 2023, en adéquation avec les conclusions de la Commission spéciale sur le modèle de développement. El Othmani a aussi invité l'ANRT à mettre en œuvre un plan national de connexion optique pour couvrir, avant fin 2025, au minimum 50% des ménages marocains avec des services de fibre optique à très haut débit d'au moins 100 mégabits par seconde.

Le chef du gouvernement a noté l'importance des télécommunications pour sécuriser et assurer la continuité des services de transactions durant la crise du Covid-19, soulignant la hausse de l'usage d'internet de 55% pour la même période avant la pandémie. Il a, dans ce sens, félicité l'ensemble des départements concernés qui ont permis la continuité du travail, de l'enseignement, de la formation, du commerce et de la communication audio et visuelle, soulignant la capacité de l'infrastructure à absorber l'intensité d'utilisation sans provoquer de tensions majeures dans les réseaux.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com