Menu

Breve

Le premier consortium pour les droits à la santé sexuelle et reproductive lancé à Rabat

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Le premier consortium pour les droits à la santé sexuelle et reproductive a été lancé, mercredi à Rabat, avec la participation de la société civile et du Fonds des Nations unies pour la population (UNFP). Intervenant lors de la cérémonie de lancement, la porte-parole du consortium, Latifa Jamai a affirmé que ce nouveau groupement constitue une alliance d'organisations non gouvernementales, de la société civile, des associations de défense des droits des femmes et des réseaux de jeunes. Une alliance qui vise à renforcer le plaidoyer à ce sujet, accentuer la disponibilité des informations et des soins de santé sexuelle et reproductive et accélérer la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) 3 et 5, portant respectivement sur la santé et l’égalité des sexes, a-t-elle ajouté.

Latifa Jamai a ainsi souligné que cette alliance s’assigne pour objectifs le renforcement de la concertation, l’échange, la complémentarité et les synergies d’actions sur le terrain, ajoutant qu’elle permettra de fournir des solutions, des propositions et des recommandations pour répondre aux besoins de la population dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive ainsi que l’égalité des sexes.

De son côté, le représentant de l’UNFPA, Luis Mora a déclaré que la création du consortium fait suite à la participation marocaine en 2019 au sommet de Nairobi sur la population et le développement, lors duquel un agenda a été établi pour transformer le monde en mettant un terme, d’ici 2030, aux décès maternels évitables, aux besoins non satisfaits en planification familiale et aux violences basées sur le genre et autres pratiques néfastes envers les femmes et les filles.

Première au Maroc et en Afrique, cette alliance trouve ses racines dans les pactes internationaux relatifs aux droits de l’homme, ratifiés par le Royaume et dans la constitution, qui stipule la garantie des droits à la santé avec les droits au développement, à l’équité et à l’égalité des chances, a noté M. Mora.

Le Consortium compte sept organisations de la société civile agissant pour les droits reproductifs et l’égalité des sexes au Maroc.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com