Menu

Breve

Une nouvelle plateforme d’échange lancée entre le Maroc et le Congo

Publié
Logo de la plateforme. / DR
Temps de lecture: 1'

La société marocaine Redpill en association avec la société congolaise Biogreen Sparine a annoncé la signature d'un accord pour mettre en place conjointement le projet MaroCongo, une plateforme relationnelle d’échange entre les deux opérateurs.

Cette initiative, qui s’inscrit dans la stratégie Sud-Sud initiée par le roi Mohammed VI, a pour but de renforcer et de diversifier davantage la coopération bilatérale dans différents domaines. À la liste, on retrouve la promotion et la protection des investissements, la non double imposition, la santé, l'agriculture/élevage ainsi que l'éducation, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

La première phase de la plateforme se matérialisera par une série de manifestations d’ordre économique et culturel, avec un salon économique organisé dans les deux pays pour présenter les opportunités économiques d'un des deux pays à l'autre. Devraient répondre à l'appel des départements ministériels pour promouvoir les échanges public/privé favorable au doing business.

RedPill, qui a commencé ses activités dans le milieu de l’industrie culturelle, est une agence de création et production de concepts Marketing qui entame un programme de diversification de ses activités dans les secteurs les plus prometteurs de l'économie marocaine et africaine.

Créée en 2016, Biogreewn Sparine Sarl est elle une entreprise agricole en République Démocratique du Congo qui œuvre avec des fermiers, planteurs ainsi que des associations sans but lucratif, Coopératives, Organisation non gouvernementale de développement et entreprises agroalimentaires.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com