Menu

Grand Angle

Sondage : Plus de 40% de Marocains soutiennent l'accord de normalisation avec Israël

Selon le sondage mené par le réseau de recherche Arab Barometer et publié hier lundi, 64% des Marocains pensent que la politique du président américain Joe Biden est bonne, tandis que 40% ont exprimé leur soutien à l'accord de normalisation signé entre le Maroc et Israël.

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 2'

L’arrivée au pouvoir du président américain Joe Biden pour succéder à Donald Trump a été favorablement accueillie dans le monde arabe, selon un sondage réalisé par le réseau de recherche Arab Barometer. Ce dernier est un réseau de recherche indépendant et non partisan qui donne un aperçu des tendances et des valeurs sociales, politiques et économiques des citoyens ordinaires du monde arabe.

Selon le sondage, la cote des États-Unis d'Amérique s’est largement améliorée au Maroc, en Libye, en Jordanie, en Tunisie et en Algérie. À la veille des élections américaines, Biden était le candidat préféré de nombreux peuples arabes. Ainsi, 52% des répondants en Tunisie, ont déclaré qu'ils pensent que la politique du nouveau président serait bien meilleure pour la région, contre 12% qui ont dit la même chose à propos de la politique de Donald Trump. Des résultats similaires ont été observés en Algérie (43% contre 7%), en Libye (38% contre 10%) et au Maroc (39% contre 9%).

La différence d'opinion sur les administrations américaines est évidente dans la notation par les citoyens arabes des politiques des deux présidents. Dans ce sens, en octobre 2020, 15% des Marocains ont déclaré que les politiques de Trump sont bonnes, contre 12% des répondants en Algérie et seulement 7% pour la Tunisie et la Jordanie. En mars 2021, 46% des Marocains ont déclaré que les politiques de Biden sont bonnes, contre 47% des répondants en Libye, 23% en Algérie et 19% au Liban.

Sur la normalisation, le Maroc fait l’exception dans la région

En ce qui concerne l'opinion des personnes interrogées sur la Chine, elle bénéficie du soutien le plus élevé en Algérie (65 %) et au Maroc (62 %). La popularité de la Chine est relativement élevée en Libye (60 %) et en Tunisie (59 %), alors qu'elle est la plus faible au Liban (38 %) et en Jordanie (34%).

Interrogés sur la normalisation des relations avec Israël par certains pays arabes, la majorité des personnes interrogées ont exprimé leur refus d'établir des relations avec l'Etat hébreu. Ainsi, seulement 21 % répondants basés en Irak ont exprimé leur soutien à ces accords, contre 14 % pour le Liban et moins d'une personne sur 10 dans les autres pays.

La principale exception est le Maroc, l'un des pays signataires, où 41% des citoyens étaient favorables à l'accord de normalisation. «Cela s'explique très probablement par la reconnaissance officielle de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental», selon les experts de l’Arab Barometer.

Les résultats montrent un changement de perceptions des puissances mondiales au Moyen-Orient et en Afrique du Nord lié à l’arrivée d’un nouveau locataire à la Maison Blanche. Ainsi, bien que la popularité globale de la Chine reste plus élevée, l'image des États-Unis d'Amérique s'est beaucoup améliorée dans presque tous les pays de la région MENA. Au Maroc et en Jordanie actuellement, les taux de popularité des États-Unis est égal à celui de la Chine. Cela semble principalement motivé par les espoirs qui accompagnent le changement de politique sous l'ère Biden.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com