Menu

Breve

Le clan Khattat investit dans les stations essences à Dakhla face aux magnats sarahouis

Publié
Image d'illustration / DR
Temps de lecture: 1'

Les businessmen des clans sahraouis devront maintenant faire avec un nouveau concurrent de taille dans le domaine des stations essence : Dahi Ahl el-Khattat. Membre de la famille de Ynja el-Khattat, président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Dahi Ahl el-Khattat continu dans sa lancée d’investissements pour créer le 25 mai Tichekh Energy, une entreprise de gestion de stations services à Dakhla, révèle Africa Intelligence.

Dahi Ahl el-Khattat a déjà investi dans la société Seaquaculture d’élevage de fruits de mer. Il a aussi créé fin 2020 Sandina, une entreprise agricole et en février 2021 une école privée de management avant de prendre la présidence du Rotary Club à Dakhla fin mai.

Les clans sahraouis concurrents, qui jonglent entre la politique et les affaires, sont bien connus de la région avec le réseau de stations services Atlas Sahara, appartement à un membre de la famille Derham. Petrom est quant à elle une entreprise appartenant à la famille Bouaida. Autre concurrent régional la société Sopétrole qui appartient au député-maire de Laâyoune Moulay Hamdi Ould Errachid qui entreprend une transmission de son empire à son fils.

Le secteur des stations services est hautement stratégique dans la région qui devrait voir ses flux routiers se développer en direction de la Mauritanie et de l’Afrique de l’Ouest avec un projet de zone logistique aux abords de Guerguerate, au sud de Dakhla.

Article modifié le 04/06/2021 à 22h39

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com