Menu

Breve

Le Mouvement Maan défend un Maroc démocratique fort et une société libre

Publié
Mouvement MAAN / Archive - DR
Temps de lecture: 1'

Suite à la publication du rapport de la Commission du Nouveau Modèle de Développement devant le Roi Mohammed VI, le mouvement Maan réagit aujourd'hui dans un communiqué, titré "Pour un État démocratique fort et une société libre et forte". Le mouvement y déplore le "goût d'inachevé" laissé par le rapport. Alors qu'il admet que les dysfonctionnements, "notamment dans les domaines de l'éducation, du numérique, et de l'économie sociale et solidaire", sont pertinents, Maan déplore que les résultats ne sont pas à la hauteur des Marocains et du Maroc.

Sur la forme déjà aucun "message fort, simple, assimilable par tous" n'émane de ce rapport, ne restent que des idées opaques et intangibles. Plus important encore, Maan déplore que "la démocratie, l'indépendance de la Justice et les Libertés dont la liberté d'expression, n'aient pas été érigées en piliers du Nouveau Modèle de Développement". L'État-fort avancé par le rapport passe, ajoutent-ils, par "un État démocratique". Une société peut-elle être forte sans être libre, questionne le mouvement ?

Plus largement, Maan se pose des questions sur les solutions apportées concernant les problématiques de la langue, de la place de la famille, l'enfant, la femme, la personne âgée, qui ne peuvent être réglées par de la "technicité" pure. Grands absents selon le mouvement, l'intelligence artificielle, la question du Sahara et de la migration, deux questions d'une brûlante actualité.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com