Menu

Breve

Huelva : 170 saisonnières marocaines attendent un «couloir humanitaire»

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

À Huelva, 170 saisonnières marocaines venues pour la campagne agricole de cette année attendent leur rapatriement «pour des raisons humanitaires» vers le Maroc. Leur voyage retour aurait été suspendu par les autorisés marocaines «sans raison concrète», rapporte jeudi l’agence Europa Press.

Citant un communiqué de l'Union des petits agriculteurs et éleveurs (UPA) la même source avance que ce couloir humanitaire, qui concernait 80 saisonnières, était prévu le 21 avril, «avec le respect de toutes les mesures administratives et sanitaires en vigueur». Parmi les raisons de ce retour, le syndicat évoque des «raisons de santé, la naissance d'enfants ou la mort de proches au Maroc».

Depuis lors, «les besoins de rapatriement sont passés à 170 personnes», tandis que le gouvernement marocain «n'apporte pas d'éclaircissements sur le motif de la suspension et n'offre pas de nouvelle date pour le voyage retour de ces saisonnières».

À ce stade, l'UPA Huelva a exprimé «son incertitude et sa préoccupation» à cet égard, «étant donné que les saisonnières doivent retourner vers leur famille mais ne le peuvent pas, en raison de circonstances indépendantes de leur volonté et de celle des employeurs et du gouvernement espagnol». Pour le syndicat, il est nécessaire pour que les autorités marocaines se prononcent «et proposent des solutions à leurs compatriotes».

L’UPA a demandé au consul du Maroc une réunion urgente pour aborder cette question. La demande de réunion a également été étendue au secrétaire d'État aux migrations, Jesús Pera Cortijo, «en raison de sa compétence en la matière de la part du gouvernement espagnol».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com