Menu

Breve

Aïd Al Fitr : Plusieurs détenus du Hirak du Rif graciés par le roi

Publié
Une manifestation du Hirak du Rif. / DR
Temps de lecture: 1'

Des détenus du Hirak du Rif ont été concernés par la grâce annoncée par le roi Mohammed VI à la veille de la célébration de l’Aïd Al Fitr. Selon plusieurs sources concordantes, Mohamed Bouhanouch (condamné à 15 ans), Wassim El Boustati, Hassan Hajji et Hassan Barba (condamnés à 20 ans) sont concernés. D’ailleurs, la sœur de ce dernier a confirmé cette bonne nouvelle sur sa page Facebook.

Il s’agit aussi de Jamal Awlad Abdenabi (condamné à 10 ans), Mohamed Awlad Abdenabi, Salaheddine Taktouki, Youness El Wai (condamné à 4 ans), Ismail Acherki, Bilal Ahabad (condamné à 10 ans), Abdelhaq Al Fahsi (condamné à 10 ans), Souhaib Akrouh (condamné à 5 ans), Imad Ahidar, Khalid El Bouhnani, Mohamed Bensaid et Achraf Madid.

Les mêmes sources précisent aussi que le militant du mouvement du 20 février (M20F), Bachir Benchaïb, condamné en 2012 à 12 ans de réclusion criminelle, a également bénéficié de la grâce royale à l’occasion de l’Aïd Al Fitr.

L'année dernière, des détenus du Hirak ont également bénéficié de la grâce royale, dont El Mortada Iamrachen. Une grâce qui exclut, pour le moment, plusieurs figures de proue du Hirak, dont Nasser Zefzafi. 

Article modifié le 2021/05/13 à 12h07

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com