Menu

Breve

Le président algérien ordonne la résiliation immédiate de contrats avec des sociétés marocaines

Publié
Abdelmadjid Tebboune, président de l’Algérie / DR
Temps de lecture: 1'

Abdelmadjid Tebboune a désormais dans le viseur des sociétés marocaines ayant des accords avec des groupes publics et privés en Algérie. Le président a ordonné la «résiliation immédiate» de ces contrats. L’injonction du chef de l’Etat concerne particulièrement la Compagnie Algérienne d'Assurance et de Réassurance et la Société Nationale d’Assurance. L’entreprise de téléphonie et internet, Djezzy détenue à hauteur de 51% par l’Etat algérien, est également sommée de mettre fin à ces contrats avec des «sociétés proches de lobbys ennemis de l’Algérie».

Tebboune a donné ses instructions au ministre des Finances d’arrêter les opérations de transferts de dividendes liés à ces contrats. Sur un ton menaçant, le président a mis en garde que tout non respect de ses ordres sera traité «conformément à la législation en vigueur».

Le président a exigé des sociétés algériennes de faire preuve «de responsabilité et de circonspection dans leurs relations avec les partenaires étrangers, en veillant en toutes circonstances à la préservation des intérêts supérieurs de l’Etat». Il a estimé que ces contrats «engagés sans concertation, se traduisent par la mise à la disposition d’entités étrangères de données et d’informations sensibles qui peuvent porter atteinte aux intérêts vitaux de notre pays et à sa sécurité».

Article modifié le 2021/05/10 à 02h54

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com