Menu

Breve

Le Parlement andalou refuse de débattre de l’expulsion de Maleno du Maroc

Publié
Helena Maleno dans sa maison au Maroc./ Ph. Fadel Senna - AFP
Temps de lecture: 1'

Au bureau du Parlement andalous, la droite plurielle a fait bloc contre une proposition de visant à débattre l’expulsion de l’activiste Helena Maleno du Maroc. L’initiative présentée par Unidas-Podemos, et ayant bénéficié du soutien des socialistes du PSOE, a été bloquée par le vote des partis de la majorité au gouvernement de l’Andalousie : le Parti Populaire, Ciudadanos et Vox.

La droite plurielle a expliqué son rejet de la proposition, soulignant que le sujet ne relève pas des compétences du gouvernement andalou mais plutôt de l’exécutif central. Une version qu'Unidas-Podemos a dénoncée, arguant que Mme Maleno est d’abord une andalouse et par conséquent son cas mérite d’être examiné par le Parlement local.

Depuis son annonce le 12 avril, de son expulsion du Maroc en janvier, la présidente du Collectif Caminando Fronteras est sollicitée par les médias espagnols. Ce lundi sur la chaîne Canal Sur, Helena Maleno est revenue sur son action en faveur des migrants, affirmant que son objectif était de les sauver de la noyade dans les eaux de la Méditerranée.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com