Menu

Breve

Deux espoirs de la boxe marocaine auraient fui une fois arrivés en Pologne

Publié
La sélection marocaine représentant le Maroc aux championnats de boxe tenus en Pologne. / DR
Temps de lecture: 1'

Prenant part aux championnats du monde juniors de boxe, qui se tiennent dans la ville polonaise de Kielce jusqu’au 24 avril, deux espoirs de la boxe marocaine aurait fui le lieu de concentration de l’équipe nationale. Selon des sources proches de la sélection nationale, il s’agit des pugilistes Reda Bouyahyaoui (60 kg) et Ilyas Belmlih (75 kg). 

Les deux boxeurs auraient fui dès l'arrivée dans le lieu devant servir de quartier général pour la sélection nationale, précise-t-on.

Le royaume est représenté dans ces championnats, outre les deux boxeurs, par Hamza Saadi (49 kg), Yassine Knitri (52 kg), Aymane Khanchaf (64 kg), Zouhir Khiraoui (69 kg), Mohammed Bouhmada (91 kg), Salma Lerlali (51 kg) et Hajar Bahdi (57 kg). L’équipe nationale est encadrée par un staff technique comprenant l’entraineur Abdelhak Achik, le cadre Nabil Menyam et le directeur technique des équipes nationales, Mounir El Barbouchi.

La fuite de Reda Bouyahyaoui et Ilyas Belmlih n’est pas sans rappeler un incident survenu en 2019. Prenant eux-aussi part à un tournoi en Pologne, les pugilistes Yassine Bendada (moins 52 kg) et Abdelaziz El Madini (moins 56 kg) avaient également quitté le lieu de concentration de l’équipe nationale pour rejoindre l’Allemagne.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com