Menu

Breve

Opération Marhaba : Ceuta et Melilla veulent leurs parts du gâteau

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Ceuta et Melilla veulent leurs parts du gâteau Marhaba 2021. Malgré la fermeture des frontières avec le Maroc, les délégations du gouvernement central dans les deux villes se préparent déjà à cette échéance. Elles ont élaboré conjointement un document sur le transit des MRE, indique El Faro de Ceuta. Les conclusions de travail réalisé à deux mains sera ensuite présenté à l’exécutif de Pedro Sanchez, a révélé la déléguée du gouvernement à Melilla, Mme Sabrina Moh.

Cette annonce intervient quelques jours après la publication d’informations attribuant au Maroc l’intention d'exclure Ceuta et Melilla de l’édition 2021 de l’Opération Marhaba. Ce qui serait un coup dur pour l’économie des deux villes, lourdement impactées par la fermeture des frontières avec le Maroc.

A deux mois de son lancement traditionnel, le 15 juin, Rabat n’a pas encore communiqué officiellement sur la tenue ou non de l'opération. Le consul du Maroc à Algésiras Mohamed Rafaoui s'est cependant montré optimiste, affirmant dans des déclarations à la presse espagnole que «toutes les conditions sont réunies pour que l'opération est lieu» cette année.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com