Menu

Breve  

France : La «chourégraphie» des voleurs arabes, la blague raciste de Télématin

Publié
Laurent Bignolas, animateur de Télématin sur France 2 / DR.
Temps de lecture: 2'

Une séquence de l’émission matinale de Télématin sur France 2, samedi dernier, a créé le malaise, après un commentaire sur une vidéo montrant un extrait de chorégraphie du danseur franco-algérien Sadeck.

La séquence débute avec la chroniqueuse Julia Livage qui présente cette performance artistique, inspirée des «murmurations d’étourneaux, un phénomène observable dans toute l’Europe de novembre à février». Elle décrit «des nuées, des mouvements d’oiseaux qui forment des choses assez magnifiques et saisissantes dans le ciel». Sadeck y retranscrit artistiquement les mouvements et le vol d’oiseaux par ceux des bras, avec 64 danseurs statiques, habillés en noir.

En pleine présentation, un commentaire fuse sur le plateau. «C’est une bonne idée. Pour tous ceux qui ont l’habitude de voler dans les grands magasins et comme ils sont fermés, autant faire de la choure-égraphie», entend-t-on. «Ok… Je n’ai rien à ajouter», répond la chroniqueuse, d’un rire gêné.

Voulue artistique et poétique, cette séquence qui a tourné au racisme sans provoquer de réactions sur le plateau a fait sortir Sadeck de ses gonds. «En faisant le montage de cette vidéo, je suis en train de m’énerver tout seul», s’est-il offusqué, dans une vidéo partagée sur ses réseaux sociaux. «Ça veut vraiment dire : au lieu d’aller voler dans les magasins parce qu’ils sont fermés, j’ai du temps pour aller faire de la choure-égraphie», a encore dénoncé le chorégraphe niçois. «Bien joué le malaise sur le plateau, magnifique, très bien placé, très bon timing…», a-t-il conclu.

Des internautes se sont joint à Sadeck pour réagir aux propos racistes de l’émission. «Il n’y a pas que Sadeck que vous avez blessé à travers les clichés immondes que votre collaborateur a fait. Nous sommes en 2021 et on continue de véhiculer l’image de l’arabe voleur», a déploré un internaute sur Twitter.

Sur le réseau social, des appels à signaler la séquence au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ont été lancés et ont trouvé écho. Pour l’heure, ni la chaîne du pôle public, ni l’animateur de l’émission, n’ont réagi à la polémique.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com