Menu

Article

Ramadan 2021 : Début mardi en France et en Tunisie, le croissant de nouveau observé lundi en Arabie saoudite

La France, la Tunisie, l'Egypte, le Liban et l'Irak ont annoncé le début du Ramadan mardi 13 avril.

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 2'

La Grande mosquée de Paris a annoncé que le début du mois de Ramadan pour l’année 2021, 1442 de l’Hégire, commencera en France mardi 13 avril. Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion de la Coordination de ses fédérations et d’une commission religieuse, l’institution a indiqué que «la consultation des calculs scientifiques et des données astronomiques universelles» confirme que le premier jour du mois béni sera à cette date.

En Espagne, un million de Musulmans, dont 800 000 Marocains, jeûneront dès mardi, de même que ceux en Belgique et dans de nombreux autres pays européens.

En Arabie saoudite, l’observation du croissant lunaire permettant de définir le début du Ramadan n’a pas pu aboutir à des conclusions, ce dimanche, en raison des conditions météorologiques. A l’image du ministère des Awqaf au Qatar, la Cour suprême saoudienne a indiqué, dans un communiqué, que cette observation se déroulera une nouvelle fois lundi soir, afin de faire une déclaration officielle.

La cour saoudienne a précédemment demandé au public d’effectuer cette observation. Dans le pays, ce dimanche marque le 29 du mois Chaabane, conformément au calendrier islamique. Lundi marquera ainsi le 30 du mois Chaabane.

En Tunisie, le Mufti de la république a annoncé, dimanche soir, que le lendemain marquera effectivement le 30 Chaabane et que le mardi sera ainsi le premier jour du mois de jeûne dans le pays. C’est le cas également en Egypte, au Liban et en Irak au niveau du Bureau de dotation sunnite, où les responsables religieux ont fait part de l’impossibilité d’observer le croissant lunaire aujourd’hui et que le premier jour de la semaine clôturera ainsi Chaabane.

Le comité d’observation aux Emirats arabes unis a indiqué tenir une réunion en visioconférence, lundi, après la prière du Maghrib pour observer le croissant lunaire du début du Ramadan. Ce comité sera présidé par le sultan Saeed Al Badi Al Dhaheri, ministre de la Justice. Les tribunaux de la charia participeront également au processus d’observation de la lune et informeront le comité de leurs conclusions.

Le ministère des Awqaf au Yémen a indiqué, pour sa part, avoir constitué «un comité d’astronomes, de juges et d’érudits», qui a décidé d’observer le croissant lundi, appelant par ailleurs à éviter les déclarations empressées. Une annonce officielle sera émise à l’issue des délibérés.

Article modifié le 2021/04/12 à 20h54

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com