Menu

Breve

Riziculture en Côte d'Ivoire : L'OCP Africa signe un accord de partenariat avec la BID

Publié
Photo d'illustration. / Issouf Sanogo/Afp
Temps de lecture: 1'

Le marocain OCP Africa et la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), membre de la Banque islamique de développement (BID) ont signé, mardi, un accord de partenariat pour booster le programme rizicole Agribooster en Côte d'Ivoire. Lancé en 2018, ce programme a pour but d'accompagner les riziculteurs et d'améliorer les chaînes de valeur agricoles dans ce pays ouest-africain.

Concrètement, Agribooster devra bénéficier à environ 20 000 riziculteurs et mettra à la disposition de ces derniers "l'ensemble des conditions nécessaires pour augmenter leurs rendements et revenus, notamment par la fourniture d'engrais et de semences hybrides, la formation aux bonnes pratiques agricoles et à la fertilité des sols ainsi que l'accès au marché", selon OCP Africa.

Depuis sa mise en œuvre, Agribooster a bénéficié à plus de 630 000 petits exploitants agricoles au Ghana, au Sénégal, au Nigeria et en Côte d'Ivoire, «avec une augmentation de leur rendement allant jusqu'à 40 % pour les principaux exploitants».

Dépensant chaque année environ 300 milliards FCFA pour combler son déficit compris dans la fourchette de 1 million et 1,5 million de tonnes par an, la Côte d'Ivoire s'est fixée pour ambition de devenir autosuffisant en riz d'ici 2025 et exportateur à l'horizon 2030.

Ceci dit, de septembre 2020 à janvier 2021, plusieurs accords ont été signés entre le gouvernement ivoirien et plusieurs organisations et acteurs du secteur privé, notamment OCP Africa, Callivoire et FAO.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com