Menu

Breve

La Suisse interdit la dissimulation du visage en public

Publié
Une affiche de l'UDC, en Suisse, avant le vote sur l'initiative à Lausanne. / Ph. Fabrice Coffrini - AFP
Temps de lecture: 1'

Les Suisses ont voté, dimanche à une courte majorité, en faveur de l’interdiction de se dissimuler le visage. «A une majorité de 51,2% et 18 cantons, le peuple suisse a approuvé l’initiative pour "l’interdiction de se dissimuler le visage"», alors que «le résultat a été plus serré que prévu», écrit le quotidien suisse Le Temps. Le comité d’Egerkingen, proche de l'UDC et à l’origine de l’initiative, «remporte une deuxième victoire après l’interdiction des minarets en 2009», ajoute la même source. 

Toutefois, «si la loi n’évoque ni la burqa, ni le niqab, les affiches de campagne ne laissaient pas de doute sur l’objet du vote», explique l’AFP qui note qu’il sera donc désormais interdit de se couvrir complètement le visage en public – ce qui vaut aussi pour des manifestants cagoulés — mais des exceptions sont prévues pour les lieux de culte par exemple.

Les défenseurs de ce texte, comme la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, expliquent qu'il «ne s’agit pas d’un vote contre les 400 000 musulmanes et musulmans vivant en Suisse». Mais pour Myriam Mastour, membre du collectif Les Foulards Violets et de la grève féministe, le «oui» risque de «banaliser l’ambiance xénophobe et raciste à l’encontre des musulmanes». Les opposants estiment, en effet, que le port du voile intégral n’est pas un sujet en Suisse, où on n’estime qu’à quelques dizaines les femmes ainsi vêtues.

En votant contre le port du voile intégral dans l’espace public, la Suisse rejoint la France, l’Autriche, la Bulgarie, la Belgique et le Danemark. Environ 5,5 % de la population suisse est musulmane, essentiellement originaires d'ex-Yougoslavie.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com