Menu

Breve

Casablanca : Deux policiers placés en garde à vue après une plainte pour chantage

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

La brigade économique et financière relevant du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a ouvert, jeudi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent au sujet d'actes criminels attribués à deux brigadiers de police soupçonnés de chantage.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le service administratif relevant du district de Sûreté de Hay Hassani à Casablanca avait reçu une plainte d'une citoyenne, accusant de chantage deux policiers de la brigade des motards pour avoir refusé d'accomplir l'une de leurs missions.

Ce fait, ajoute la DGSN, a nécessité de transmettre le dossier à la police judiciaire compétente pour diligenter une enquête sous la supervision du parquet compétent, pour implication présumée des deux agents de police dans des éléments de crime sanctionnés par le code pénal.

Les deux policiers ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que la plaignante et plusieurs témoins ont été auditionnés, précise le communiqué qui ajoute que la DGSN attendra l'achèvement de l'enquête pour décider des sanctions administratives nécessaires, conformément au statut des fonctionnaires de la Sûreté nationale.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com