Menu

Breve

Dons de l'ambassade du Japon à deux ONG marocaines

Publié
L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc, Shinozuka Takashi avec l'un des responsables des deux ONG. / MAP
Temps de lecture: 1'

Deux contrats de dons destinés au financement de projets de développement durable local ont été signés, mercredi à Rabat, entre l'ambassade du Japon et deux associations marocaines, d’une valeur globale de 1,44 million de dirhams. Signés par l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc, Shinozuka Takashi, et les représentants des deux associations relevant de la province de Chtouka Ait Baha, ces contrats de dons non remboursables du gouvernement japonais interviennent dans le cadre du programme de «l'Assistance aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine» (APL) mis en œuvre dans plusieurs régions du royaume.

Le premier don, accordé à l'Association Tighmrt Takoucht Ait Soab, consiste en l'aménagement d'une piste sur 1 570 mètres au profit de 1 400 habitants de la commune rurale d'Aouguenz. Ce projet vise à contribuer au développement socio-économique local et à améliorer les conditions de vie des habitants répartis sur trois douars en leur facilitant l'accès aux services administratifs et sociaux.

Bénéficiant à 700 personnes du douar Taltemsen relevant de la même commune, le second don accordé à l'Association Taltemsen pour le développement, l'environnement et le développement agricole, repose quant à lui sur l'approvisionnement en eau potable de la zone avec l'objectif d'en améliorer l'accès et la disponibilité même en période de sécheresse.

Dans une allocution de circonstance, Shinozuka Takashi a souligné que «le Japon s'est engagé il y a plus de 50 ans à travailler avec le Maroc en faveur de son développement qui a été une belle épopée sous la Haute impulsion des deux grands Souverains». «Nous espérons que la mise en œuvre de ces deux projets par les associations locales permettront l'amélioration des conditions de vie des citoyens de la commune», a-t-il affirmé.

Depuis 1989, 364 projets ont été financés au Maroc grâce aux aides non remboursables dédiées aux micro-projets locaux pour un montant global de 172 741 000 dirhams.

Article modifié le 2021/03/04 à 10h05

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com