Menu

Breve

Blanchiment de capitaux au Maroc : L’UTRF réagit au rapport du GAFI

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

L'Unité de traitement du renseignement financier (UTRF) a indiqué, vendredi, que le processus d'évaluation mutuelle de son système national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sur la base des normes internationales du groupe d'action financière a reflété les efforts déployés par le Royaume en matière de lutte contre les crimes financiers particulièrement le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, aux niveaux national et international.

Dans un communiqué, l'UTRF a indiqué que cette opération a mis en avant le progrès tangible réalisé par le Maroc, au niveau de l'engagement technique relatif à l'adaptation des textes législatifs et réglementaires avec les normes internationales et au niveau du renforcement de l'efficience du système entier.

«Le Maroc a procédé, dans le cadre du respect de ses obligations internationales et de son implication dans les efforts consentis par la communauté internationale pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, à la deuxième phase du processus d'évaluation mutuelle de son système national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme conformément aux normes internationales du groupe d'action financière révisées en 2012.»

Ce processus est le deuxième de son genre auquel le Maroc est soumis en tant que membre du Groupe d'action financière pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, après l'évaluation de 2007.

Conformément aux mesures adoptées par le groupe d'action financière, et dans le cadre de son suivi des pays qui s'attèlent à parachever l'adaptation de son système national avec les normes internationales, un plan d'action a été adopté par ce groupe international visant à prendre un certain nombre de mesures selon un calendrier précis. Il s'agit de pallier à certaines insuffisances restantes constatées dans le système national de lutte contre le blanchiment de capitaux et de mettre en œuvre des recommandations formulées par les experts du groupe, précise l'Unité. Le Maroc sera appelé à soumettre des rapports périodiques au groupe d'action financière afin de passer en revue les mesures prises dans ce cadre.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com