Menu

Breve

Le Maroc sur une liste de surveillance du financement du terrorisme et du blanchiment d’argent

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

Le Groupe d’action financière (Financial Action Task Force) qui évalue les lois de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans 205 pays à travers le monde a inclus quatre pays, dont le Maroc, sur la liste grise, et a maintenu la Corée du Nord et l’Iran sur sa liste noire. 

Marcus Blair, chef du groupe basé en France, a déclaré jeudi que l’organisation avait ajouté le Maroc, le Burkina Faso, le Sénégal et les îles Caïmans à sa liste de surveillance lors d’une session publique cette semaine. Cette liste grise recense 19 pays, qui ne respectent que partiellement les règles internationales de lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent.

Parmi les lacunes qui permettent ces pratiques figurent la préservation des informations sur les véritables bénéficiaires du blanchiment d’argent, le transfert de fonds susceptibles de servir au financement du terrorisme et l’ampleur des opérations des cellules de renseignement financier de ces pays.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com