Menu

Breve

Le Maroc reçoit le certificat d'inscription du couscous sur la liste du patrimoine de l'UNESCO

Publié
Les représentants permanents du Maroc et des trois autres pays du Maghreb à l'UNESCO. / DR
Temps de lecture: 1'

L'ambassadeur du Maroc auprès de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Samir Addahre a reçu, mercredi, le certificat d'inscription du couscous sur la liste du patrimoine culturel immatériel. Selon le compte de la Délégation permanente du Maroc auprès de l'UNESCO, ce certificat concerne la demande enregistrée le 16 décembre et présentée conjointement par le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie et l'Algérie.

Los de la cérémonie officielle retransmise sur le site web de l’UNESCO en marge de la 15e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel tenue en décembre dernier, les représentants des quatre pays ont dit tour à tour leur «joie» et leur «fierté» pour cette reconnaissance gastronomique et culturelle, rapportait l’AFP. Intitulé «Savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production du couscous», le dossier maghrébin figurait parmi une quarantaine d’autres candidatures soumises au Comité en vue de statuer sur leur inscription sur la Liste 2020.

Les quatre pays se sont longtemps disputé la paternité de ce plat ancestral rappelle l’agence. En effet, en septembre 2016, l’annonce par l’Algérie du dépôt d’un dossier «couscous» à l’UNESCO avait suscité l’ire du Maroc, mais un accord avait ensuite été trouvé entre les quatre nations du Maghreb. La candidature a été finalement déposée en mars 2019, couronnant plusieurs mois de travail mené par les experts des quatre pays pour monter un «dossier solide».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com