Menu

Breve

Fnideq : Six mois de prison avec sursis pour les quatre jeunes interpellés

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Le procès des quatre jeunes arrêtés suite au sit-in organisé, le 5 février Fnideq, a connu ce soir l’annonce du verdict. Le tribunal de première instance de Tétouan a condamné les détenus à six mois de prison avec sursis. Yassine Razine (membre d’Al Adl wal Ihsane), Reda Al-Aafiqi, Noureddine Al-Hichu et Mohamed Makdar, ont retrouvé la liberté soulagés, même si leur défense avait demandé l’acquittement.

Le 5 février, la colère des habitants de la petite ville de Fnideq s’est exprimée par la tenue d’un sit-in «non-autorisé» au niveau du boulevard Mohammed V. La participation était au rendez-vous, puisque la fermeture des frontières avec Ceuta a privé des centaines de familles de leur principale source de revenus.

L’intervention des forces publiques pour disperser la protestation s’est soldée par de nombreuses arrestations dans les rangs des participants dont un membre de l’USFP. Ce dernier a été libéré.

Ce verdict est destiné à apaiser la tension mais sans pouvoir éclipser la principale revendication de la population qui continue de réclamer une solution à la détérioration de ses conditions de vie.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com