Menu

Breve

Changement climatique au Maroc : De nouvelles données lancées avec le soutien du Royaume-Uni

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 2'

De nouvelles données et cartes sur le changement climatique pour soutenir la gestion de l'eau et de l'agriculture au Maroc ont été lancées, mercredi, dans le cadre du projet «Nexus de la sécurité de l'eau en Afrique du Nord» qui est financé par le Royaume-Uni. Lancées lors d'un atelier virtuel avec les principales parties prenantes marocaines, ces nouvelles données élargissent la base de connaissances dont disposent les institutions et les décideurs marocains pour planifier un avenir plus résilient, notamment en matière de gestion de l'eau et de l'agriculture, indique le Centre pour l'intégration en Méditerranée dans un communiqué.

Les séries de données élaborées en consultation avec les principales agences gouvernementales marocaines fournissent un ensemble de projections climatiques nationales pour la température, les précipitations et plusieurs indices météorologiques extrêmes, fait savoir la même source. Elle souligne que les indicateurs utilisés dans les données ont été identifiés par lesdites agences comme étant essentiels à leurs opérations et la haute résolution des cartes rend les données particulièrement précises et pertinentes.

«La pénurie d'eau constitue une menace réelle pour la stabilité et le développement durable au Maroc», a dit l’ambassadeur Britannique au Maroc, Simon Martin, cité par le communiqué, notant que cet atelier rassemble les meilleurs esprits pour aborder ce défi commun et trouver des solutions. «Les nouvelles données climatiques nationales que le Centre pour l'intégration en Méditerranée et l'Institut international de gestion de l'eau (IWMI) ont généré au cours des derniers mois, seront inestimables pour cet effort mutuel et je suis fier que le Royaume-Uni ait soutenu ce travail. Alors que nous nous tournons vers la COP26, cela montre comment travailler ensemble soutient la résilience», a-t-il poursuivi.

Le programme financé par le Royaume-Uni comprend un ensemble d'activités visant l'explicitation de l'interrelation entre la sécurité de l'eau, le changement climatique (sécheresse) et la migration en Afrique du Nord, le renforcement des capacités des décideurs à mieux gérer la sécurité de l'eau et le suivi de la sécheresse dans la région.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com