Menu

Breve

La FMEJ et le ministre de la Culture s’entretiennent sur la situation de la presse pendant Covid-19

Publié
Noureddine Miftah et Othman El Ferdaouss, ministre de la Culture/ Ph. FMEJ
Temps de lecture: 2'

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a présenté, mercredi lors d'une rencontre tenue par son président, Noureddine Miftah, avec le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaouss, une note exposant sa vision intégrée du système d'aide publique à la presse nationale.

Dans un communiqué, la FMEJ a souligné que la présentation de cette note s'inscrit dans le cadre de son plaidoyer sur le soutien de la presse nationale pour faire face aux répercussions de la pandémie et surmonter ses effets négatifs, notamment avec le recul des différents indicateurs liés à la réalité du secteur de la presse au Maroc.

Le président de la FMEJ "a expliqué le contenu de cette vision au ministre, saluant, à cet effet, les efforts consentis par les pouvoirs publics pour accompagner le secteur dans ces circonstances difficiles et mettant l'accent sur les disparités héritées de la gestion de l'aide exceptionnelle qui ont affecté de nombreux journaux papier et électroniques, régionaux et nationaux".

M. Miftah a également appelé à traiter tous les problèmes en suspens et à créer des consensus larges et productifs entre tous les intervenants pour encadrer l'aide publique ordinaire, et ce, conformément à la loi, dans le cadre d'une approche participative avec les représentants des professionnels et d'une manière susceptible de réaliser l'équité et la transparence et qui contribuera à une véritable réhabilitation des entreprises du secteur ainsi qu'à l'accompagnement de leur développement.

Les discussions menées par les deux parties se sont conclues par un accord en vertu duquel le gouvernement continuera à verser les salaires des employés des entreprises de presse pendant les trois prochains mois, dans le cadre des dispositions de l'aide exceptionnelle liée à la lutte contre les répercussions de la pandémie, et ce jusqu'en mars 2021.

Ils ont également convenu de tenir, fin février, une réunion conjointe entre toutes les parties concernées en vue de se mettre d'accord sur une vision commune pour la gestion de l'aide annuelle ordinaire accordée à la presse nationale en 2021.

Le ministre a aussi réaffirmé l'engagement du gouvernement à payer les engagements de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) liés aux salaires versés depuis juillet 2020, selon la Fédération. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com