Menu

Breve

Sahara : Le dernier baroud d’honneur de Smail Chergui

Publié
Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine, Smaïl Chergui. / DR
Temps de lecture: 1'

A quelques jours de céder les commandes de la Commission paix et sécurité de l’Union africaine, Smail Chergui n’oublie pas de défendre les thèses du Polisario. L’Algérien a ainsi plaidé, dans des déclarations à l’agence russe Sputnik, pour «l’organisation d’un référendum d’autodétermination (au Sahara)», a-t-il martelé, en ajoutant que «c’est la principale mission» de l’ONU. 

«L'escalade du conflit menace la stabilité régionale. C'est pour cela que nous voulons parvenir le plus rapidement possible à la solution», a-t-il précisé. Et de rappeler que le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui occupe la présidence tournante de l'Union africaine, a exhorté les Nations unies à nommer un nouvel envoyé pour le Sahara occidental.

Smail Chergui a indiqué sur Twitter avoir abordé le différend régional lors de ses entretiens avec l’ambassadeur russe auprès de l’Ethiopie, Evgeny Terekhin. A cette occasion, l’Algérien a invité Moscou à contribuer au financement des opérations de maintien de la paix menées par l’Union africaine.

Tout comme Cyril Ramaphosa, le mandat de l'Algérien au CSP prend fin le 6 février prochain.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com