Menu

Breve

Affaire «Hamza mon BB» : Dounia Batma condamnée en appel à un an de prison ferme

Publié
La chanteuse marocaine Dounia Batma. / DR
Temps de lecture: 1'

La cour d'appel de Marrakech a condamné, ce mercredi, la chanteuse marocaine Dounia Batma, dans le cadre de l’affaire «Hamza mon BB». Sa peine de 8 mois de prison ferme a ainsi été relevée à un an de prison, assorti d’une amende de 10 000 dirhams.

Selon des sources médiatiques, la cour a également réduit de un an et demi à un an de prison la peine prononcée en première instance contre Aicha Ayach et confirmé les peines à l’encontre d’Ibtissam Batma (un an de prison) et Soufia Chakiri (dix mois de prison).

Pour rappel, le tribunal de première instance de Marrakech avait condamné Dounia Batma à huit mois de prison, en juillet dernier, mais a été poursuivie en état de liberté provisoire.

Les sœurs Batma ont été poursuivies pour «participation à l'accès frauduleux au système informatique de données», «diffusion d'images et de déclarations d'autrui sans consentement», «diffusion de faits mensongers dans le but de nuire à la vie privée d'individus et diffamation», ainsi que «participation et chantage», entre autres.

L'affaire «Hamza mon BB» a éclaté en août 2019 lorsque la chanteuse marocaine Saïda Charaf, première personnalité et victime d’une campagne lancée par un compte sur Snapchat et Instagram, avait porté plainte contre l'administrateur anonyme d’un compte sur les réseaux sociaux. Ce dernier révélait des détails sulfureux et intimes concernant la vie privée de plusieurs personnalités marocaines.

Le 16 septembre dernier, le principal auteur et propriétaire des comptes a été arrêté, puis traduit devant le tribunal de première instance de Marrakech. Il a été poursuivi pour «diffamation, injure, dénigrement, harcèlement sexuel et violation de la vie privée de plusieurs personnes sur Internet».

L’une des personnes poursuivies dans cette affaire avaient alors révélé que les sœurs Batma sont aussi impliquées dans l’affaire.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com