Menu

Breve

Le successeur de Salah Echallaoui à l’Exécutif des musulmans de Belgique dévoilé

Publié
Noureddine Smaïli, auparavant président de l'EMB, succède à Salah Echallaoui en tant que vice-président / Ph. Dirk Waem - Belga
Temps de lecture: 1'

Depuis le weekend dernier, Noureddine Smaïli a été désigné vice-président de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), où il succède à Salah Echallaoui. Tous deux sont de la région liégeoise, d’origine marocaine et font partie de la même l’assemblée générale de l’EMB, a rapporté La Libre ce mardi 26 janvier. «On s’est dit que c’est la personne qui ferait le moins de peine à la communauté car il connaît les dossiers», a confirmé au quotidien belge Ramadan Gjanaj, du Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique.

D’ailleurs, Noureddine Smaïli a déjà été à la tête de l’EMB, de 2014 à 2016. Mais ses positions avaient été jugées trop modernistes, notamment après les attentats contre Charlie Hebdo en 2015. «Certains lui reprochaient aussi de ne pas avoir soutenu assez le professeur de religion islamique Yacob Mahi, finalement condamné en novembre dernier à 3 ans d’emprisonnement avec un sursis de 5 ans pour des faits de mœurs à l’athénée Leonardo Da Vinci d’Anderlecht», indique La Libre. Salah Echallaoui lui a alors succédé en 2016, à la veille des attentats de Bruxelles.

Mais en décembre dernier, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne a rendu un avis négatif pour la reprise des activités à la Grande mosquée de Bruxelles, sous la gestion de l’EMB, après que la Sûreté de l’Etat a évoqué des pratiques d’«espionnage» et pointé «une emprise marocaine qui aura pris la suite de l’influence saoudienne».

Salah Echallaoui, qui réfute ces accusations, a été pointé comme «membre des services de renseignement marocains», avec deux autres membres. Dans ce contexte, le concerné a décidé de démissionner, le 15 décembre 2020, tout en contestant les ingérences du Maroc évoquées par Bruxelles.

Noureddine Smaïli a d’ores et déjà entamé ses activités. La Libre indique qu’une première réunion en ligne a eu lieu le 21 janvier, rassemblant le cabinet du ministre Van Quickenborne et des responsables de l’EMB.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com