Menu

Article

Vote des Français au Maroc : Hollande l’emporte sur Sarkozy

Dimanche 6 Mai,  les Français du Maroc se sont rendus en nombre dans les bureaux de vote pour le second tour des élections présidentielles. Grande surprise : à la différence du premier tour, le résultat des votes d’hier montre que François Hollande l’emporte nettement sur Nicolas Sarkozy, avec un écart considérable de voix entre les deux ex-candidats.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Ce Dimanche 6 Mai avait lieu le second tour des élections présidentielles et avec un taux de participation de 57,82%, les Français du Maroc se sont de nouveau mobilisés en nombre dans les divers bureaux de vote des consulats et ambassade du royaume.

Bien que ce chiffre soit largement en deçà du taux de participation enregistré en métropole (81,03% selon le Ministère de l’Intérieur français), il n’en demeure pas moins élevé lorsque qu’on le compare à celui enregistré dans le reste du monde (42, 09% de participation, hors métropole et DOM-TOM). En Algérie par exemple, le taux de participation n’a été que de 24,42% ; tandis qu’en Tunisie, seuls 49,33% des Français se sont rendus aux urnes. En outre, rappelons qu’en 2007, le taux de participation enregistré au Maroc  avait été du même ordre que celui enregistré hier, dans les 60%.

Aussi, si la mobilisation des français du Maroc ne surprend pas, que peut-on dire des résultats réalisés par les deux candidats au second tour des élections présidentielles ?

Hollande l’emporte largement sur Sarkozy

Là est la grande surprise. Alors que le premier tour donnait le président sortant favori au Maroc (36,72% des suffrages exprimés en sa faveur contre 35,93% pour le candidat du PS), au second tour, la tendance s'inverse considérablement avec un Hollande qui arrive en tête des suffrages exprimés en cumulant 55,13% des voix (contre 44,87% pour Sarkozy). Les villes où le président entrant enregistre les meilleurs scores sont Oujda (82,33%), Fès (71,43%) et Rabat (71,84%), alors que son opposant, le président sortant, réalise l’intégralité de ses meilleurs scores dans les divers bureaux de vote de la ville de Marrakech (59% en moyenne sur les 3 bureaux). Il ressort également des chiffres fournis par l’ambassade de France du Maroc que Rabat et Tanger sont globalement des villes pro-Hollande, tandis qu’Agadir est, elle, plutôt pro-Sarkozy.

La droitisation électorale de Sarkozy : effet boomerang ?  

Bien qu’il ait fait savoir qu’il maintiendrait, et même étendrait, la prise en charge par l’Etat des frais de scolarité des lycées français à l’étranger, et en dépit d’une politique en faveur des expatriés français, il semblerait que la radicalisation droitière de la campagne de Sarkozy durant l’entre-deux tour ait finalement eût raison de sa politique et de son image au sein de la communauté française du Maroc. En stigmatisant délibérément les minorités, ou encore en diabolisant caricaturalement l’Islam, le président sortant a vraisemblablement limé, petit à petit, les bases du soutien électoral de la droite modérée française du royaume.

Cet auto-sabordage politique peut être considéré comme le fruit d'une stratégie électoraliste hasardeuse : celle de vouloir s'aliéner à tout prix un électorat d’extrême-droite qui, au premier tour, a su faire entendre sa voix. Probablement même un peu trop. Rappelons qu'au Maroc, ils étaient 569 à avoir voté FN au premier tour. Sur 15598 votants. 

Pauvre France !!!!!
Auteur : abdo447
Date : le 08 mai 2012 à 11h51
MOI président, je ne sais pas que le moteur de secours de l'économie française, c'est la consommation,

Donc MOI président, je vais augmenter les prélèvements et donc ralentir très fortement cette consommation,

Ainsi, MOI président, je vais éventrer non pas 1, mais 5 compartiment du Titanic en un seul coup, et je croirais dur comme fer que le bateau ne coulera pas,

Parce que MOI président, je raisonne dogmatiquement MOI, car je suis convaincu MOI que c'est beaucoup plus efficace que de réfléchir,

Voilà pourquoi, MOI président, président du MOI, l'Europe m'écoutera à MOI, même si je bafouille quand c'est MOI qui écrit mes discours tout seul, tout MOI.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com