Menu

Breve

Sahara : Pedro Sanchez espère une relance des négociations cette année

Publié
Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol / DR
Temps de lecture: 1'

Pedro Sanchez a présidé ce lundi 18 janvier une nouvelle édition de la conférence des ambassadeurs espagnols à l’étranger. Une occasion pour lui de présenter les grandes lignes de la diplomatie du gouvernement de coalition de gauche en 2021, une année après sa formation.

Sur la question du Sahara occidental, Sanchez a plaidé pour une relance du processus des négociations en vue de parvenir à «une solution politique juste et durable» pour le règlement du différend régional, rapporte l’agence Europa Press. Une position déjà exprimée par le socialiste dans son discours du  25 septembre devant l’Assemblée générale des Nations unies.

L’Espagne parie sur Joe Biden pour une révision de la reconnaissance de Donald Trump de la marocanité du Sahara. C’est à l'administration démocrate que «revient d’évaluer la situation et voir de quelle manière elle va se positionner et travailler en vue d’une solution juste et durable qui ne dépend pas d’un alignement d’un moment sur un camp ou sur l’autre», a précisé en décembre la ministre des Affaires étrangères.

Pedro Sanchez a également cité le Maroc lors de son intervention devant les ambassadeurs, soulignant que l’année 2021 pourrait connaitre l’organisation d'un nouveau sommet entre les deux royaumes mais sans avancer de date. La ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez, a affirmé avoir examiné, le 30 décembre, avec son homologue marocain Nasser Bourita «la préparation de la prochaine réunion de haut niveau qui pourrait se tenir vers le mois de février».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com