Menu

Breve

L’entreprise américaine FotaHub d'Abdelghani El Kacimi investit dans le robot marocain Shama

Publié
Shama, premier robot-femme 100% marocain, a participé au lancement de la campagne de l'UNFPA contre la violence basée sur le genre en novembre dernier. / DR
Temps de lecture: 1'

La société de technologie américaine, FotaHub Inc., présidée par l’entrepreneur d'origine marocaine, Abdelghani El Kacimi, va investir dans le premier robot humanoïde marocain, Shama, développé à l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.

Selon l’édition du jeudi 14 janvier du journal L'Economiste, qui évoque un «événement rare, la recherche universitaire suscitant peu d'intérêt de l'industrie», FotaHub compte fournir à la chercheuse Hajar Mousannif, à l'origine du projet, un million de dirhams afin de concevoir une version 2.0 de Shama.

«Une convention a été signée hier à cet effet. La collaboration permettra d'initier des projets "visant à accélérer la convergence entre le monde des objets connectés et celui de l'IA"», ajoute le journal. Celui-ci annonce aussi que FotaHub «envisage également de s'installer dans la ville de l'innovation à Marrakech».

Hajar Mousannif est professeure et coordinatrice du Master Data Science, du département d’informatique à la Faculté des Sciences Semlalia, de l’Université Cadi Ayyad. 

A rappeler qu’en novembre dernier, le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a annoncé qu’il s’associe à Shama, le premier robot-femme 100% marocain, pour le lancement de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/