Menu

Breve

Le PJD se félicite de la réconciliation entre le Qatar et l’Arabie saoudite

Publié
Une précédente réunion du secrétariat général du PJD, sous la présidence de Saadeddine El Othmani. / DR
Temps de lecture: 1'

Le secrétariat général du PJD s'est félicité de la «réconciliation historique» entre le Qatar et l'Arabie saoudite, scellée le 5 janvier lors du sommet du Conseil de Coopération du Golfe. L’instance a exprimé, dans un communiqué publié mardi, sa satisfaction que les membres du CCG ont tenu à tourner la page des différends «après des années de désaccords».

Les «frères» de Saadeddine El Othmani se sont également réjouis du «soutien du Conseil à l’intégrité territoriale» du Maroc. Suite à leur réunion en Arabie saoudite, les monarchies du Golfe ont appuyé «les mesures prises par le Royaume du Maroc visant à instaurer la liberté de circulation civile et commerciale dans la zone tampon d’El Guerguerate au Sahara marocain».

Le PJD n’a pas oublié de saluer «la sagesse et la neutralité positive du Royaume du Maroc vis-à-vis des différents entre les Etats frères du Golfe» et les initiatives prises par le roi Mohammed VI pour rapprocher les vues entre les dirigeants du Qatar et ceux de l’Arabie saoudite, Emirats arabes unis et le Bahreïn.

Les relations entre le PJD et Ryad se sont détériorées, suite à la destitution en juillet 2013 du président égyptien Mohamed Morsi, des Frères musulmans. Une année auparavant, l'ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a été invité par le roi Abdellah à passer les vacances en Arabie saoudite. En revanche avec Abou Dhabi, le fil du dialogue était presque rompu bien avant le coup d’Etat d’Abdelfattah Al Sissi.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/