Menu

Breve

Medi1 TV condamnée à verser plus de 2 MMDH pour le licenciement de Youssef Belhaissi

Publié
Le journaliste et présentateur de télévision Youssef Belhaissi / DR.
Temps de lecture: 1'

Evincé de la chaîne Medi1 TV l’été dernier à cause de son activité syndicale, en tant que vice-secrétaire général du bureau syndical des salariés, le journaliste et animateur Youssef Belhaissi a obtenu gain de cause. Le tribunal de première instance à Tanger a ainsi condamné la société à verser 2,7 millions de dirhams pour le licenciement et les dommages et intérêts résultants de cette mesure.

Dans les attendus du jugement, la valeur des dommages atteint 1 160 138,40 dirhams. Pour la période de préavis, Medi1 TV versera à Youssef Belhaissi 145 017,30 DH, en plus de 1 316 016,00 DH pour son licenciement et 51 360,06 DH pour son congé annuel de l’année 2020. «Le montant de 95 751 dirhams reçu par le plaignant a été déduit des dommages et intérêts qui lui ont été accordés avec exécution accélérée pour les indemnités du congé annuel, l’entreprise étant mise en accusation», a appris Yabiladi de source syndicale.

Depuis juillet dernier, Youssef Belhaissi a été suspendu de l’écran, avant que son licenciement ne se précise deux semaines plus tard. Avant cela, le bureau syndical de la chaîne, affilié à l’Union marocaine du travail (UMT), avait organisé un sit-in des salariés. Ces derniers dénonçaient la décision jugée unilatérale de l’administration, qui a centralisé tous ses locaux à Tanger. Ils revendiquaient également une meilleure organisation du travail et la mise en place des mesures de sécurité sanitaires relatives à la pandémie du nouveau coronavirus, dans les locaux de la chaîne.

En réponse, les mesures prises par le directoire n’ont pas concerné uniquement le délégué des salariés, mais se sont étendues aussi à d’autres journalistes affiliés au bureau syndical. Rédacteur en chef et coordinateur du bureau de l’UMT à Medi1 TV, Aziz Fathi a été dégradé de son poste, au même titre que son collègue Hicham Faouzi, par ailleurs premier secrétaire général de l’UMT au sein de la chaîne. Des membres et sympathisants du syndicat au sein de la chaîne ont reçu des blâmes, des avertissements et des mises-à-pied, avait indiqué le syndicat à Yabiladi.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/