Menu

Breve

Ceuta et Melilla : La ministre de la Défense espagnole réagi à son tour aux déclarations d’El Othmani

Publié
Margarita Robles, ministre de la Défense espagnole / DR
Temps de lecture: 1'

Les têtes d’affiche de l’exécutif de Pedro Sanchez se relaient pour condamner les déclarations de Saad-Eddine El Othmani sur la marocanité de Ceuta et Melilla comme le Sahara. Désormais, c'est au tour de la ministre de la Défense, Marguita Robles, de s’exprimer sur le sujet dans une interview accordée à l’agence Europa Press, ce samedi 2 janvier.

«Il n'y a pas de débat, il n'y a pas de question, Ceuta et Melilla sont entièrement espagnoles. Il n'y a aucun doute là-dessus. Elles sont autant espagnoles que Madrid et Ciudad Real ou n'importe quelle autre ville espagnole», explique-t-elle. Et de préciser pour appuyer ses dires que les soldats qu’elle a envoyés durant la pandémie du Covid-19 à Ceuta et Melilla «ont été accueillis avec enthousiasme, comme toujours».

Mme Robles s’est dite, par ailleurs, opposée à l’ouverture de tout débat sur l’avenir des deux villes, ajoutant que le «gouvernement marocain connait la position» de l’Espagne.

Le 23 décembre, Carmen Calvo, la première vice-présidence du gouvernement, a indiqué à la presse qu’ «il n’y a pas de sujet, Ceuta et Melilla sont espagnoles. Le gouvernement marocain le sait parfaitement. Il n'y pas de sujet. Ceci, le gouvernement espagnol ne le discute pas et personne ne le discute dans ce pays».

Le gouvernement espagnol a protesté contre les déclarations d’El Othmani par la convocation de l’ambassadrice du royaume, Karima Benyaich.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/