Menu

Article

Maroc-Espagne : Franco continue de hanter le Rif

Nouveaux rebondissement dans l'affaire de la guerre d'Espagne. Les cadavres ressortent des placards, et le Maroc demande des comptes.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
C'est le juge anti-terrorriste espagnol Balthazar Garcon himself qui lève le voile sur cette période peu glorieuse de l'histoire ibérique. Le Maroc, et sa population rifaine plus précisément, ont participé par milliers à cette guerre, communément appelée Guerre civile espagnole. Leur sort s'achèvera au fond de fosses communes. Des chercheurs espagnols sont en ce moment en pleine fouilles, histoire de repêcher ce qu'il en reste.

Cette guerre a opposé le camp des nationalistes à celui des républicains, et se déroula de juillet 1936 à mars 1939. Elle s'achèvera par la chute des républicains et l'établissement de la dictature de Franco, qui conservera le pouvoir absolu jusqu'en 1975.

L'enquête s'ouvre, et risque d'être éprouvante. Nous parlons ici de 163.000 morts côté marocain. Durant ce conflit, pas moins de 10.000 enfants de moins de douze ans furent déportés du Rif vers l'Espagne.

Abdesslam Boutayeb, de l'Instance Equité et Réconciliation (IER), fait lui aussi un premier pas par le biais d'une notification adressée au chef du gouvernement espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero, mais également à Abbas El Fassi, Premier ministre, et au président du Conseil consultatif des droits de l'homme (CCDH), Ahmed Herzenni. Nous attendons l'ouverture du débat.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com